Portage salarial : les avantages de ce mode de travail hybride

D’une manière générale, l’entrepreneuriat et le salariat sont des modes de travail qui vont apporter plus de sécurité dans un cadre professionnel. Mais avec le portage salarial, il est possible d’avoir une plus importante liberté agrémentée d’une sécurisation que l’on peut qualifier de complète. En effet, les consultants qui choisissent cette voie profitent d’une protection sociale, d’une assurance chômage, d’un parcours de formation, et bien d’autres encore.

Les avantages du portage salarial

Vous l’aurez sans doute compris, le portage salarial comporte plusieurs avantages.

Le portage salarial offre la sécurité

Puisque ce mode de travail est défini tel qu’un statut hybride, un consultant en portage salarial bénéficie des avantages sociaux généralement réservés à des salariés classiques. Cela signifie que le travailleur est protégé par une couverture sociale complète. Il profite ainsi de :

  • Une prévoyance dans le but de prévenir les risques en rapport aux déplacements professionnels ;
  • Une assurance chômage ;
  • Des cotisations retraite ;
  • Des congés payés ;
  • Une assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Une mutuelle complémentaire d’entreprise.

Le portage salarial procure une certaine indépendance

Étant un salarié pas comme les autres, un consultant en portage salarial profite d’une structure idéale lui permettant de mettre en œuvre toutes ses aspirations d’entrepreneur. Une certaine indépendance est donc d’actualité.

L’un des principaux bénéfices de ce statut est la possibilité d’avoir une gestion de clientèle en toute autonomie. Le salarié porté recherche et choisit lui-même ses clients ainsi que ses missions. La société de portage ne prendra pas part aux opérations de prospection, mais pourra apporter un accompagnement si le salarié porté le souhaite.

En outre, il faut savoir que le portage salarial ne permet uniquement pas de choisir ses interventions. Il offre aussi l’avantage de pouvoir négocier et établir librement les honoraires avec la clientèle. Il sera donc libre au consultant porté de fixer ses tarifs selon son expertise, le secteur d’activité et l’éventuelle rareté de la spécialisation.

Pour ceux qui souhaitent s’accorder plus de temps libre et profiter plus de leurs proches ou leur famille, le portage salarial est tout indiqué. En effet, il permet au professionnel de s’organiser au mieux, selon ses charges de travail et ses besoins. Enfin, à la différence d’un salarié classique, un salarié porté choisit lui-même son lieu de travail. Cela peut être chez les clients, à domicile ou dans un espace de coworking, entre autres.

Le portage salarial est une activité entrepreneuriale beaucoup moins risquée

Dans l’entrepreneuriat, la création d’une entreprise s’accompagne souvent d’un important investissement, non seulement financier, mais également personnel. La prise de risque est alors plus ou moins importante. Cela va bien évidemment dépendre de la nature du projet, de la structure juridique ainsi que de la situation familiale et personnelle de l’entrepreneur.

En misant sur le portage salarial, aucune création de structure juridique n’est nécessaire, même s’il s’agit d’une activité à son propre compte. Dès que la première mission est signée, le consultant commence de suite son activité. Aucune démarche de création n’est à prévoir. Cela signifie également qu’il n’y aura pas de procédures de liquidation ou de cessation dans le cas d’un problème ou d’un changement de projet. Un salarié porté qui souhaite arrêter son activité n’aura qu’à mettre fin à son contrat avec la société de portage dont il est lié.

Le portage salarial permet de profiter d’une gestion administrative très simplifiée

En tant qu’employeur, une société de portage salarial va non seulement verser un salaire chaque mois, mais il s’occupera aussi des facturations et de la déclaration des charges en rapport à l’activité du consultant. Ce dernier va donc gagner un temps important, qu’il est possible de consacrer à la prospection, à la formation, à la réalisation des missions ou à l’entretien du réseau de travail. L’unique tâche qui incombe au salarié porté est la déclaration des frais personnels et du nombre d’heures travaillées. Un compte-rendu d’activité mensuel doit donc être établi.

Ce qu’il faut savoir par rapport au portage salarial

Bien que le portage salarial comporte des atouts bien conséquents, certains points méritent amplement de s’y attarder. D’abord, il est important de savoir que les avantages qu’il procure au salarié ont une sorte de contrepartie. En effet, la société de portage va directement prélever des frais de gestion sur le chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté. Ce prélèvement est souvent à hauteur de 7 à 10 %. En outre, il faut savoir que l’entreprise de portage salarial dispose d’un droit de regard par rapport aux missions de ses consultants portés. Il peut vérifier, notamment le tarif journalier minimum négocié, et fixé par la réglementation liée au portage salarial.

Par ailleurs, il est important de noter que le montant des honoraires d’un salarié porté est plus conséquent qu’un salaire chargé (la somme totale dépensée par l’employeur pour un salarié). Cependant, il reste inférieur aux tarifs qui sont imposés par la plupart des sociétés de service qui fournissent des prestations plus ou moins similaires. Enfin, les cotisations sociales à payer par un salarié porté sont généralement plus élevées que celles que règlent les consultants et les indépendants classiques qui cotisent au RSI.

0 replies on “Portage salarial : les avantages de ce mode de travail hybride”